Quand consulter ?

Quand devrait-on consulter en orthophonie ?

  • Quand on sait qu’il y a un problème
  • Quand on se demande s’il y a un problème

Le dépistage précoce et le traitement des retards et des troubles de parole, de langage (oral et écrit) et d’audition sont essentiels. L’incapacité à obtenir une aide professionnelle pour la correction de ces difficultés peut contribuer au développement de problèmes additionnels.

« L'intervention précoce est cruciale chez les enfants ayant un retard de langage ou des troubles de la communication. Les orthophonistes et les audiologistes sont intimement associés à la prévention, à l'évaluation et au traitement des troubles de la parole, du langage et de l'audition chez l'enfant. Pour ce faire, ils travaillent en complémentarité avec les parents, les médecins, les infirmières et les éducateurs. Si ces troubles ne sont pas dépistés suffisamment tôt, l'enfant risque de développer des troubles socioaffectifs, de comportement et d'apprentissage. Les difficultés de communication ont non seulement des répercussions sur l'enfant, mais très souvent, toute la famille en est aussi affectée. »

Source : OOAQ

En privé, pourquoi?

  • Pour éviter la perte de temps des longues listes d’attente
  • Pour être vu selon un horaire à votre convenance

La plupart des compagnies d’assurance remboursent, en totalité ou en partie, les frais encourus. De plus, ces coûts font partie des « frais médicaux » déductibles d’impôt. Renseignez-vous auprès de votre assureur.

Indices de difficultés pour lesquels une consultation est indiquée

Si vous répondez « non » à la plupart des indices qui suivent, un orthophoniste devrait être consulté.

0 à 6 mois

Est-ce que l'enfant…

  • gazouille
  • diversifie son babillage
  • produit différents sons selon ses besoins (ex. : « faim », « douleur », etc.)
  • produit différents sons en réponse à ceux de l'adulte ou d’un proche significatif
  • sourit en réponse à une stimulation par une personne
  • aime secouer un hochet pour produire un son

7 à 12 mois

Est-ce que l'enfant…

  • salue avec la main
  • s'intéresse aux personnes qui lui parlent
  • fait savoir ce qu'il veut en employant une combinaison de sons et de gestes (comme montrer du doigt)
  • commence à suivre des instructions simples (ex. : « montre ton nez »)
  • regarde une personne significative qui lui parle

12 à 18 mois

Est-ce que l'enfant…

  • emploie des mots communs comme « papa » et « maman »
  • imite des bruits d'animaux
  • répond à l'appel de son prénom
  • essaie d'imiter l'adulte ou un proche en répétant des mots et dans les jeux
  • entre en contact avec les gens et les regarde

18 à 30 mois

Est-ce que l'enfant…

  • utilise 50 mots
  • fait des petites phrases (2 à 3 mots)
  • peut poser des questions simples (ex. : « C'est quoi ? »)
  • comprend plusieurs verbes d'action comme « donne », « montre », « prends »
  • aime écouter des petites histoires
  • joue de façon adéquate avec des jouets prévus pour son groupe d'âge

30 mois à 3 ans et demi

Est-ce que l'enfant…

  • fait des phrases de 3 à 4 mots
  • apprend des nouveaux mots
  • nomme des images
  • peut se faire comprendre par des adultes autres que ses parents
  • peut raconter une histoire ou parler d'activités quotidiennes
  • participe à de brèves conversations

3 ans et demi à 4 ans

Est-ce que l'enfant…

  • forme des phrases de plus de 4 mots
  • peut répondre à différents types de questions (ex. : « pourquoi ? », « quand ? »)
  • peut suivre des consignes longues (ex. : « Prends le sac sur la chaise et apporte-le à papa »)
  • parle assez clairement pour que des personnes non familières le comprennent

4 ans à 5 ans

Est-ce que l'enfant…

  • peut produire correctement la plupart des sons
  • utilise des mots grammaticaux dans ses phrases (ex. : « je », « moi », « elle », « un », etc.)
  • parle pratiquement sans hésiter
  • peut écouter une histoire et la raconter à son tour, puis poser ou répondre à des questions reliées à l'histoire

En outre, d'autres indices peuvent vous alerter...

Âge scolaire

  • l’enfant a de la difficulté à apprendre à lire et/ou à écrire

À tout âge

  • la voix tend à devenir « mauvaise » ou l’enfant tend à perdre la voix
  • la voix est nasillarde
  • l’enfant répond de façon inappropriée (en dehors du sujet)
  • l’enfant confond des mots qui se ressemblent (ex: cadeau/gâteau, pain/bain/main)
  • le parent a une inquiétude, de quelque nature que ce soit, en ce qui a trait au développement du langage ou de la parole de son enfant

Adultes

Avec bégaiement, troubles de voix, aphasie...

Sources diverses, en particulier l’OOAQ